Economie - Mali
 
Journée de l’entreprise : Place à la promotion de l’agro-alimentaire
 
 
 
 
314 vue(s) | 30/01/2017
 
L’Etat, en tant que garant du dispositif institutionnel, se doit de réunir un cadre favorable à l’investissement privé dans l’agro-industrie avec une action forte et concertée des structures techniques d’appui
 
 
 

Contribuer à la relance économique du Mali, à travers le secteur privé est la ferme volonté des plus hautes autorités. C’est pourquoi, une journée a été instituée pour faire la promotion des fabrications provenant dudit secteur.Placée sous la coprésidence des ministres de la Promotion de l’investissement et du secteur privé et du Développement industriel, cette journée a mobilisé autour du ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim, l’Ambassadeur du Danemark au Mali et le président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM) Mamadou Sinsi Coulibaly. Ces journées, tenues du 26 au 27 janvier 2017 au CNPM avaient pour thème : « Le développement de l’agro-industrie comme moteur de la croissance économique au Mali ».
Organisée par le patronat grâce à l’appui financier de l’Ambassade du Royaume de Danemark, cette activité vise à mettre en œuvre la Loi d’orientation du secteur privé comme prévu dans son article 83. Celui-ci a institué une journée annuelle de l’entreprise privée, en vue de mettre en exergue et de traiter les questions importantes relatives au développement dudit secteur. Pour Mamadou Sinsi Coulibaly, cette première édition vise à mettre sous les feux des projecteurs, un secteur qui prend plus en plus de place dans l’économie nationale. L’Etat, en tant que garant du dispositif institutionnel, se doit de réunir un cadre favorable à l’investissement privé dans l’agro-industrie avec une action forte et concertée des structures techniques d’appui a t-il estimé.

Pour l’Ambassadeur du Danemark au Mali, il est important de donner les opportunités aux jeunes pour qu’ils deviennent le moteur du changement. De même, il est attendu du milieu des entreprises de faciliter aux jeunes maliens, créateurs d’entreprise, la réalisation de leur rêve « d’entreprendre ». Sur ce chantier, la vision du Danemark consiste à rendre le secteur privé fort et dynamique qui conduit à un dialogue constructif et responsable avec l’Etat. Aussi, pour la société civile, il s’agit de l’aider à faire des reformes indispensables pour la modernisation de l’économie du pays.

Pour le ministre du Développement industriel, la journée de l’entreprise contribuera à renforcer davantage le dialogue public-privé tant prôné par l’ensemble des acteurs. Ces genres d’espaces permettent d’engager la réflexion sur un secteur qui fait face à de multiples défis. Il s’agit de la faible transformation, l’inadaptation à des technologies d’emballage à la production et difficultés d’accès au marché international et l’état embryonnaire de l’agro-industrie dans les zones rurales.

Le ministre Mohamed Aly Ag Ibrahim dira que le dialogue public-privé demeure un préalable à la réalisation d’actions ciblées concourant à l’avènement d’un secteur privé de croissance. C’est pourquoi le gouvernement, dans sa démarche, entend redonner confiance aux organisations professionnelles du secteur privé, ainsi qu’à l’ensemble des opérateurs économiques et des chefs d’entreprises. « Cela se fera tout en partageant avec eux sa vision du développement pour les années à venir » a conclu le ministre du Développement industriel.

Diakalia M Dembélé

 
 
 
 
 
 
A voir aussi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACTS
 
00 223 20 22 50 36
 
* Localisation : Place de la Liberté,
B.P 46 Bamako - Mali
 
00 223 76 13 02 36
 
Newsletter
 
Restez connecter via notre newsletter
S’abonner
Se désabonner
 
 
  
 
 
 
© Copyright 2016 Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali (CCIM) - designed by MaDProcessing