Economie - Mali
 
Le « Mois du consommer local » officiellement lancé par le ministre en charge du commerce
 
 
 
 
152 vue(s) | 01/11/2021
 
Institué par l’UEMOAle 25 octobre 2019 à Ouagadougou
Le « Mois du consommer local » officiellement lancé par le ministre en charge du commerce
Cette célébration du « Mois du consommer local » est une décision prise par les ministres en charge du Commerce de l’espace UEMOA, le 25 octobre 2019 à Ouagadougou, en vue de stimuler une transformation structurelle des économies de l’espace communautaire. La cérémonie de lancement officiel de l’événement a eu lieu le vendredi 29 octobre dernier à la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), sous la présidence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, en présence du Représentant-résident de l’UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro, et du président de l’APCMM, Mamadou Minkoro Traoré.
C’est devant un parterre d’opérateurs économiques que le ministre de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed, a procédé au lancement officiel de cette édition 2021 du « Mois du consommer local ». Même si l’événement vient quelque peu en retard, les préparatifs avaient, eux, démarré il y a de cela deux mois. Tout ce qui atteste de l’importance de cette décision prise par l’UEMOA dans le but de booster, entre autres, la production et la consommation/commercialisation des produits locaux, c’est-à-dire provenant des pays de l’espace communautaire précité.
Placée sous le thème « Promouvoir le consommer local : une contribution à la mise en œuvre réussie de la ZLECAF », cette 2ème édition a tenu toutes ses promesses à travers la forte mobilisation des acteurs de la production et du commerce qui ont étalé aux grands jours leur savoir-faire tout le long de ce mois. Pour le ministre Mahmoud Ould Mohamed, cette célébration du consommer local « vise aussi à susciter un changement de mentalité et des habitudes de consommation chez chacun de nous en tant que consommateur ». C’est ainsi qu’il avait tenu à rappeler, pour le déplorer, le fait que la plupart des produits consommés dans notre pays, que ce soit des produits alimentaires ou non alimentaires, viennent d’ailleurs et principalement en dehors du continent africain.
Dans son intervention, le Représentant-résident de l’UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro, a réaffirmé le soutien de son organisation aux entreprises locales afin d’accroitre leurs performances, pour lever toutes formes d’obstacles à la compétitivité des entreprises au sein de notre espace communautaire.
Quant au vice- président de la CCIM, Mamadou Baba Sylla, il a tenu à rappeler les activités prévues Le « Mois du consommer local » officiellement lancé par le ministre en charge du commerce
dans les prochains jours. A savoir, l’organisation d’une campagne promotionnelle « Made in Mali » afin d’offrir aux promoteurs l’opportunité de faire connaître aux publics les atouts de leurs produits ; l’organisation d’une mini foire pour valoriser les potentialités nationales et régionales, entre autres.
Pour lui, dans le contexte actuel de conjoncture planétaire, nous « devons adopter le concept du consommer local comme un comportement sans réserve ». Après la clôture de la cérémonie, le public a été invité à déguster des plats locaux et à visiter des stands où l’on pouvait apprécier tout le savoir-faire de nos artisans.
Mamadou FOFANA
 
 
 

 
 
 
 
 
 
A voir aussi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACTS
 
00 223 20 22 50 36
 
* Localisation : Place de la Liberté,
B.P 46 Bamako - Mali
 
00 223 76 13 02 36
 
Newsletter
 
Restez connecter via notre newsletter
S’abonner
Se désabonner
 
 
  
 
 
 
© Copyright 2016 Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali (CCIM) - designed by MaDProcessing