Economie - Mali
 
Mission économique et commerciale aux Pays-Bas, 2ème exportateur mondial de produits agricoles après les Etats-Unis Les acteurs du secteur privé
 
 
 
 
45 vue(s) | 28/08/2019
 
Dans le cadre des préparatifs de la mission économique et commerciale aux Pays-Bas, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) et l’ambassade du Royaume des Pays-Bas ont organisé, hier mardi 27 août dernier à la CCIM, une rencontre d’information à l’intention des opérateurs économiques maliens intéressés par ce voyage d’affaires prévu du 12 au 19 octobre 2019 à Utrecht.
Pour la bonne organisation de cette 5ème édition de la mission économique et commerciale des opérateurs économiques maliens aux Pays-Bas, la CCIM et l’ambassade royale des Pays-Bas ont jugé utile de réunir les potentiels participants et les organisateurs de ce voyage d’affaires autour d’une même table. Il s’agissait, en effet, pour les organisateurs de décliner d’abord le secteur concerné par cette 5ème édition dont le thème central est : chaîne de valeurs durables agroalimentaires.
Cette édition, dédiée à l’Agritech ou modernisation de l’agropastoralisme, concerne tous les professionnels de l’agriculture, de l’élevage et les activités connexes ; d’où toute son importance pour les pays à vocation agro-pastorale comme le Mali. Il s’agissait dès lors, pour les acteurs du secteur privé intéressés d’identifier dès ici, leurs besoins afin que les organisateurs leur trouvent des partenaires hollandais dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant.
Après avoir souhaité la bienvenue à la centaine de participants, le vice-président de la CCIM, Mamadou Baba Sylla, a souligné que le choix de cette année, à savoir l’Agritch, est très important pour les opérateurs économiques des trois pays de l’Interland (Mali, Niger, Burkina Faso) qui vont participer à cette édition.
Il a également tenu à rappeler que depuis février/mars 2015, l’ambassade royale des Pays-Bas au Mali, dont la juridiction s’étend au Burkina Faso et au Niger, et la CCIM «se sont engagées dans le cadre d’un partenariat dynamique et fécond dans le but de renforcer les échanges commerciaux et économiques entre le Royaume des Pays-Bas et les pays de la juridiction d’une part, et, d’autre part, entre les trois pays couverts par la juridiction précitée ; d’identifier les opportunités de création d’emplois ; de promouvoir les instruments économiques néerlandais de financement du secteur privé ; de positionner et de promouvoir la région Afrique de l’Ouest francophone comme importante destination commerciale et d’investissement ».
Une mission réservée uniquement aux professionnels, et non aux touristes
Dans son adresse aux participants, le Conseiller économique de l’ambassade royale des Pays-Bas, Mamadou Landouré dira qu’il « s’agit bien de faire un déplacement professionnel et surtout commercial ». Avant d’insister sur le fait que « si vous ne remplissez pas les conditions, personne ni l’ambassadeur ne pourra obliger le service consulaire à vous délivrer le visa… ». Il a, d’autre part, souligné que « de 2013 à 2017, le volume des échanges entre nos deux pays a augmenté de 30% grâce notamment aux opérateurs économiques engagés dans ces missions commerciales ».
Le représentant de l’ambassade royale des Pays-Bas dira aussi que ces missions visent également à pousser à l’intégration économique de la sous-région. Comme cela a d’ailleurs été constaté à la suite des partenariats scellés entre des entreprises des trois pays précités participant à ces missions économiques et commerciales.
Au cours de la rencontre, l’assistance a eu droit à une projection de films sur des entreprises maliennes évoluant dans l’agriculture et la pisciculture.
Rappelons que les Pays-Bas sont le 2ème exportateur mondial de produits agricoles après les Etats-Unis, et fournissent le quart des légumes exportés par l’Union Européenne, grâce à leur technologie agroalimentaire de pointe. S’y ajoute, qu’ils sont le 1er exportateur de tomate au monde. La liste n’est pas exhaustive.
C’est dire combien nos opérateurs économiques pourront tirer profit de ce voyage d’affaires dans un pays de 17 millions d’habitants – tout comme le Mali - où le secteur agroalimentaire est une source durable d’aliments sûrs et sains produits avec respect pour l’environnement et la nature.
Mamadou FOFANA
 
 
 

 
 
 
 
 
 
A voir aussi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACTS
 
00 223 20 22 50 36
 
* Localisation : Place de la Liberté,
B.P 46 Bamako - Mali
 
00 223 76 13 02 36
 
Newsletter
 
Restez connecter via notre newsletter
S’abonner
Se désabonner
 
 
  
 
 
 
© Copyright 2016 Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali (CCIM) - designed by MaDProcessing