Economie - Mali
 
2è édition du mois du consommer local UEMOA: Pour la promotion de la consommation locale
 
 
 
 
192 vue(s) | 02/11/2021
 
Elle permettra de réduire notre dépendance vis-à-vis des importations, améliorer notre balance commerciale chroniquement déficitaire et développer l'intégration économique régionale
Après le succès enregistré lors de la première édition, le ministre de l'Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed a lancé officiellement le vendredi 29 octobre 2021, la deuxième édition du Mois du Consommer local UEMOA. Placée sous le thème « Promouvoir le consommer local : une contribution à la mise en œuvre réussie de la "LECAF», cette 2 édition témoignera de l'importance de la promotion de la consommation des produits locaux pour l'atteinte des objectifs de la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF). Elle a été organisée, tout comme la première édition par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali en partenariat avec la Direction Générale du Commerce, de la Consommation et de la Concurrence, sous l'égide du département en charge du Commerce. La cérémonie du dit lancement a eu lieu le vendredi 29 octobre dans les locaux de la CCIM qui a réuni autour du ministre du Commerce, le représentant de l'UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro, du 1er vice-président de la CCIM, Mamadou Baba Sylla, ainsi que plusieurs autres invités de marque.

La célébration du consommer local est une décision promotionnelle importante prise par les ministres chargés du Commerce de l'espace UEMOA, le 25 octobre 2019 en vue de stimuler une transformation structurelle des économies des pays de l'espace communautaire.

Le ministre de l'Industrie et du Commerce, a déclaré qu'en tant qu'action promotionnelle, la célébration du mois du consommer local dans notre pays vise aussi à susciter un changement de mentalité et des habitudes de consommation chez chacun de nous en tant que consommateur. Selon lui, elle vise également à pousser à une prise de conscience des décideurs publics et de la population sur l'importance de la priorisation des produits locaux dans les choix d'achat et de consommation, y compris pour les produits originaires des autres pays de l'UEMOA, dans un monde marqué de plus en plus par des crises sanitaire et économique. ''Au-delà de la stimulation des secteurs productifs nationaux et régionaux, la promotion du consommer local est un facteur important permettant de réduire notre dépendance vis-à-vis des importations, améliorer notre balance commerciale chroniquement déficitaire et développer l'intégration économique régionale'', a laissé entendre le ministre Mahmoud Ould Mohamed, avant d'inviter ses collègues ministres à prioriser les produits fabriqués sur notre territoire national et ceux originaires des autres pays de l'Espace UEMOA dans leur commande publique.

Pour sa part, le représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro, a réaffirmé le soutien de son organisation aux entreprises locales, afin d’accroître leurs performances, lever toutes formes d’obstacles à la compétitivité des entreprises au sein de l’UEMOA, principalement celles qui n’arrivent pas à tirer profit du vaste marché estimé à plus de 120 millions de consommateurs.

A son tour, le vice-président de la CCIM, Mamadou Baba Sylla, a dévoilé que le programme de cette 2è édition prévoit une panoplie d'activités promotionnelles de nos produits locaux. On retient, entres autres, : l'organisation d'une campagne promotionnelle : « Made in Mali » de sorte à offrir aux promoteurs l'opportunité de faire connaitre aux publics les atouts de leurs produits; l'encouragement en milieu scolaire et à une périodicité déterminée le port de tenue traditionnelle faite à base de cotonnade ; la sensibilisation à l'attention des responsables des supers marchés, afin qu'ils organisent au cours du mois d'octobre, une campagne de vente à des prix promotionnels des produits locaux présents dans leurs stocks avec à l'appui un meilleur positionnement dans les rayons d'exposition.

Pour jouer pleinement sa partition dans cette belle initiative de UEMOA, la CCIM, selon son 1er vice-président, est à l'avant-garde de la philosophie et du concept local.'' C'est pourquoi n'eut été la pandémie de Covid-19, elle aurait organisé depuis deux ans la Foire de l'économie sociale solidaire dans la lettre'', a-t-il déclaré.

La visite des stands des exposants, suivie de séances de dégustation et une photo de famille ont mis fin à la cérémonie de lancement officiel « du mois du "Consommer local" au Mali.

AMTouré

Copyright Malijet © 2008 - 2021. Tous droits réservés
Source: 22 Septembre
 
 
 

 
 
 
 
 
 
A voir aussi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
CONTACTS
 
00 223 20 22 50 36
 
* Localisation : Place de la Liberté,
B.P 46 Bamako - Mali
 
00 223 76 13 02 36
 
Newsletter
 
Restez connecter via notre newsletter
S’abonner
Se désabonner
 
 
  
 
 
 
© Copyright 2016 Chambre de Commerce et d'Industrie du Mali (CCIM) - designed by MaDProcessing